Accueil  >Environnement et cadre de vie > Les jardins familiaux

  • pdf
  • imprimer
Les jardins familiaux

Le règlement des jardins familiaux

MEMENTO DU JARDINIER RESPECTUEUX DE L'ENVIRONNEMENT

Le jardinage devient pour bon nombre d'entre nous une activité à part entière. Dans ce mémento, nous vous indiquons des techniques permettant de produire vos fleurs et légumes en harmonie avec la nature.
Les jardins familiaux sont des parcelles de terre mises à disposition des jardiniers et de leur famille par la ville. Leur concept se fonde sur des valeurs de solidarité, de créativité et de respect de l'environnement, à l'exclusion de tout usage commercial.

1/ LE BINAGE :

« Un binage vaut 2 arrosages » : Il permet de casser la croûte superficielle, d'aérer la terre et de laisser l'eau pénétrer jusqu'aux racines. De plus il débarrasse le jardin des mauvaises herbes. Il ne doit pas excéder 2 cm de profondeur et se fait à reculons avec un outil approprié : la binette ou la panne de la serfouette. Pour le potager, la petite griffe à 3 dents est à adopter.

2/LE RECUPERATEUR D'EAU DE PLUIE :

Il est fourni et mis en place sur votre parcelle et vous permettra d'arroser en respectant les consignes préfectorales en cas de sécheresse.

3/ LES TRAITEMENTS :

Pensez à privilégier les produits issus de matières végétales ou animales et à bannir les produits chimiques de synthèse. Ces traitements ne sont pas dangereux pour la santé et préservent les sols et les nappes phréatiques.
Exemples de produits à utiliser (toujours avec les mêmes précautions : gants, masque, combinaison) :
Le pyrèthre (contre les pucerons, chenilles et différents insectes (ascarides).
Le savon noir (dilué à 3%) contre les pucerons et les araignées rouges.
Le bacille de Thuringe contre les chenilles.
Le cuivre et le soufre sont 2 fongicides intéressants contre l'oïdium et la tavelure du pommier.
La bouillie bordelaise contre les maladies des vergers et le mildiou de la pomme de terre (peut être dangereuse pour certaines plantes).
ATTENTION : après traitement, n'oubliez pas de bien laver les légumes avant de les consommer.

4/LES ENGRAIS :

Préférez les engrais organiques et naturels.
L'engrais se compose de 3 éléments principaux : l'azote (N), l'acide phosphorique (P), et le potassium(K). Vérifiez la présence de «  N P K » sur l'étiquette du sachet ou de la boîte avant tout achat. Ils servent à nourrir les végétaux. Les fumiers séchés et déshydratés qui ne sont pas compostés doivent se décomposer sur votre terrain avant de faire pousser vos plantes. Un désherbage manuel épargne des produits dangereux dans votre assiette.

5/JARDINER AVEC LA LUNE !

Le cycle lunaire montant ou descendant, croissant ou décroissant permet de déterminer les moments favorables à certains travaux de jardinage.
Lune montante : la sève circule plus facilement jusqu'au feuillage, période propice aux légumes feuilles (laitues, épinards, choux) et pelouse. Cueillette des fruits (plus de jus).
Lune descendante : la sève est concentrée au niveau des racines, donc période  de semis, plantation et repiquage des légumes racines (ail, carottes, oignons, pommes de terre, navets, radis).Récolte des légumes racines. Semez et enfouir son engrais vert un jour de lune descendante.
Lune croissante : période de taille.
Lune décroissante : Moment où les fruits sont les meilleurs (moins bonne conservation).

6/DES LEGUMES PLUS RESISTANTS AUX RAVAGEURS ET AUX MALADIES :

Mettre en Å“uvre des pratiques culturales saines pour récolter de bons légumes. Pour cela, il est nécessaire de soigner sa terre :

  • Enrichir régulièrement de compost et d'humus bien décomposé.
  • Protéger la terre avec des paillis.
  • Laisser les vers de terre faire leur travail ;
  • Arroser au pied des légumes avec l'arrosoir ou les tuyaux poreux qui n'abîment pas la terre, économisent l'eau et évitent le ruissellement. Semer et planter au bon moment.
  • Garder un bon espacement entre les plants.
  • Ne cultivez pas plusieurs années de suite des légumes de la même famille au même endroit au risque d'appauvrir les sols. La rotation réduit les maladies.

 

Les petits animaux sont souvent nos alliés grâce à leur travail méconnu (oiseaux, hérissons, coccinelles, â€¦)
Chez les insectes, il y a les prédateurs : coccinelles et larves et autres qui tuent les pucerons en particulier. Il y a les parasites : les larves ou les jeunes mouches finissent par manger la chenille hôte.
Les araignées, les serpents, les oiseaux, les grenouilles et les souris aident à réduire la quantité d'insectes nuisibles, mais peuvent aussi tuer des insectes bénéfiques.

7/ LE PAILLAGE :

Le paillage est une pratique simple à mettre en Å“uvre pour :

  • Protéger la terre de l'érosion
  • Limiter les variations de température et réduire l'arrosage,
  • Apporter des éléments nutritifs et favoriser l'activité des micro-organismes,
  • Contrôler les mauvaises herbes (moins d'herbicides).


Le mettre en place fin avril, début mai.
Des copeaux de bois, des branchages, du gazon coupé conviennent bien aux plantes vivaces.
Dans les potagers et plates-bandes de fleurs annuelles, il est préférable d'utiliser des matières riches en azote comme le gazon coupé et autres résidus de jardinage.
Enlevez le paillis ou retournez-le au printemps afin d'éviter la ponte des Å“ufs. N'utilisez pas de mauvaises herbes contenant des graines ou des racines résistantes.
Utilisez :

  • Déchets de jardin (tonte de gazon, compost peu décomposé
  • Déchets des arbres (feuilles, écorces, bois)
  • Plastique horticole noir, feutre en fibres végétales tissées.

8/LE COMPOSTAGE :

Il s'agit d'un procédé de transformation biologique des matières organiques. Le processus de compostage naturel s'effectue par bio-oxygénation, la dégradation de la matière étant obtenue par l'association de micro-organismes du milieu naturel, d'oxygène et d'eau. Une fermentation s'opère pour former du compost, très utile au jardin. (Comptez entre 3 et 5 mois pour obtenir un compost décomposé et riche en humus).
Le compostage favorise la croissance des végétaux et des racines ; Il améliore la capacité de rétention d'eau et le rythme de diffusion des nutriments ; il favorise la limitation des maladies.
Mélangez-le à la terre car il ne doit pas être utilisé seul.
Quelle que soit la forme de stockage choisie, pensez à l'aérer et à l'humidifier.

9/ LE JARDIN MALIN :

  • Pour semer les toutes petites graines (radis, carottes…) mélangez-les avec du sable fin  ou du café moulu, le semis sera moins épais.
  • Utilisez pour vos semis les parties alvéolées des boîtes à Å“ufs.
  • Pour repousser les fourmis, plantez des pensées ou des herbes (menthe, marjolaine, lavande, fenouil).
  • L'odeur du marc de café permet de lutter contre les nématodes et les mouches de la carotte.
  • Pour contrôler les mauvaises herbes, nettoyez votre terrain avant les semis et repiquages, (ceci 15 jours ou 3 semaines avant). Les graines indésirables germeront et vous pourrez les éliminer avec votre griffe.
  • Lavez les pots que vous réutilisez avec une solution d'eau et de savon avant un rinçage à l'eau javellisée à 10%.
  • Priorités aux plantes locales qui sont plus robustes.
  • Apprenez à connaître les associations de plantes pour une meilleure récolte !

 

10/LE CALENDRIER DU JARDINIER :

JANVIER : Protéger les plantes et la réserve d'eau du gel et pensez aux oiseaux !
FEVRIER : Plantez les arbres fruitiers, rosiers, semis en intérieur (à 20°), des plantes à croissance lente.
MARS : Bêcher la terre, apporter du compost, faire les dernières plantations d'arbres ou arbustes.
AVRIL : Plantez les pommes de terre, les bulbes d'été, oignons, semis sous couche de potirons, courgettes….
MAI : Quand les gelées ne sont plus à craindre, repiquer les semis en pleine terre (tomates, fleurs…)
JUIN : Le mois des roses. Si les pucerons arrivent, pensez à les traiter en suivant les conseils donnés plus haut (paragraphe 3).
JUILLET…SEPTEMBRE : Récolte de légumes et boutures (AOUT).
OCTOBRE : Rentrez les bulbes d'été avant les premières gelées et plantez les bulbes de printemps (jonquilles…). Préparez les endroits de plantation.
NOVEMBRE : Protégez les plantes qui craignent le gel, videz la réserve d'eau et laisser le robinet ouvert, et « à la Ste Catherine, tout prend racine !
DECEMBRE : Le mois des rêves devant les catalogues de fleurs ou le temps de parfaire sa connaissance du milieu.