MJC et Maison des Associations, un avenir commun

Depuis son élection, l’équipe municipale de Saint-Céré place tous les acteurs de la vie locale, jeunes et moins jeunes et les associations au cœur de l’action municipale.

Afin de renforcer le soutien aux actions associatives, la municipalité souhaite créer une Maison des Associations, lieu ressource mais aussi lieu de rencontres et de dialogues entre associations : de nombreuses associations du territoire ont salué cette dynamique lors des concertations publiques (mairie/MJC/associations) alors même que d’autres acteurs ont manifesté leurs craintes du changement.
Durant son mandat, la municipalité projette la rénovation du bâtiment MJC actuel, voire son agrandissement, afin d’amorcer une nouvelle dynamique permettant un accès plus facile aux usagers avec des plages horaires plus importantes et un accès simplifié aux associations désireuses d'y proposer une nouvelle activité.
La mairie ouvrira les portes de ce bâtiment, sans attendre les travaux, à toutes les associations du territoire et parmi elles, l’association de la MJC comme pilier principal de cette reconstruction. Pour autant, de nombreuses rumeurs ont circulé sur un désengagement de la mairie, la municipalité tient aujourd’hui à préciser les choses.
Jusqu’à présent, le financement municipal consistait en une aide financière versée à la fédération des MJC (FRMJC) à Toulouse qui payait en contrepartie, le directeur, le projectionniste et l’animateur jeunesse. Dorénavant, l’intégralité de ces fonds sera dédiée au financement local des postes évitant ainsi que la structure régionale ne prélève une commission.
Depuis 2020, le souhait de la mairie consiste à recruter directement des personnes à temps plein pour:
- Offrir aux employés un statut et une sécurité de l'emploi;
- Rapprocher la prise de décisions : elles seront prises à Saint-Céré et non plus à Toulouse;
- Fidéliser le personnel pour construire ensemble des projets qui rassemblent.
Le directeur a rompu son contrat avec son employeur Toulousain (FRMJC) sans que celui-ci n’ait eu le temps de le remplacer : la commune a procédé au recrutement d’un nouveau directeur de la maison des associations qui prendra ses fonctions le 1er août 2022. L’actuel animateur jeunesse, employé par la MJC, ayant fait connaître son souhait de quitter le bassin de vie le 30 juin, une offre d’emploi a été publiée par la ville.
La municipalité s’engage au maintien du service de cinéma à son meilleur niveau, en valorisant le poste du projectionniste qui gère aussi la programmation . Elle espère que l’association MJC (propriétaire des sièges et de la machine de projection) mettra toute son énergie pour que le cinéma profite durablement aux habitants du territoire.

Vous avez pu lire, ici ou là, que l’avenir de l’association MJC est en danger. Il est certain que deux éléments majeurs ont fragilisé financièrement la MJC : un détournement de fonds présumé dans les comptes de l’association MJC et l’arrêt partiel des financements CAF (caisse d’allocations familiales), depuis le non remplacement du directeur par l’employeur toulousain.
La municipalité apporte son soutien et maintient sa confiance à l'association MJC.

Malgré la difficile période que traverse l’association MJC aujourd’hui, la mairie souhaite innover et multiplier les activités proposées dans la maison des associations.

Cette conjoncture a compliqué les échanges entre la mairie et l’association, ce qui a valu, comme cela arrive trop souvent, une campagne de dénigrement de la mairie sur les réseaux sociaux et dans la rue alors que la commune a été jusqu’à aujourd’hui un partenaire financier durable et disponible de l’association MJC, garant de la continuité des activités et du maintien des postes des salariés.
Il y a quelques semaines, le versement d'une subvention municipale a été accéléré à la demande des membres de l'association.
Une nouvelle dynamique dans la ville passe par l’épanouissement de la MJC dans la nouvelle maison des associations, c’est pourquoi il est primordial que les élus et les membres de l’association MJC travaillent ensemble pour construire cet avenir dans un climat serein et respectueux.